Skip to content


Deux vidéos montrant une énorme boule de feu à l’horizon prétendant représenter le « soleil artificiel » chinois devant une foule venue assister au spectacle. Bien que ce projet de fusion nucléaire soit réel, ces vidéos ne montrent pas du tout ce qu’elles prétendent.

Première vidéo : le « soleil artificiel » est en fait une fusée chinoise

La première vidéo circule depuis le 9 janvier notamment via le compte @AuxGod. Elle a été vue 6 millions de fois : on voit des dizaines de personnes filmer au loin ce qui serait censé être un soleil se levant à l’horizon.

Le « soleil » s’envole enfin dans le ciel laissant derrière lui une traînée de fumée.


Ces vidéos ne montrent pas un « soleil artificiel » lancé par la Chine, mais ce projet existe bel et bien
Capture d’écran du tweet de @AuxGod © Twitter / AuxGod

Contenu archivé ici par la rédaction des Observateurs.

En recherchant la vidéo avec l’outil InVid Weverify (voir comment faire ici), on retrouve d’autres occurrences de la vidéo sur YouTube, de durées plus longues. Dans cette version, des témoins de la scène sont entendus prononcer les mots « Huojian fashele » signifiant « la fusée est lancée » en chinois, nous donnant la trace d’un probable lancement de fusée.

Alors que la Chine possède plusieurs sites de lancement de fusées, le seul près d’une côte, comme le montre la vidéo, est la base de Wenchang.


Ces vidéos ne montrent pas un « soleil artificiel » lancé par la Chine, mais ce projet existe bel et bien
Sites de lancement de fusées en Chine. Celui de Wenchang est le seul situé à proximité d’une côte. © AirCosmos

En cherchant des vidéos de lancement de fusée depuis la base de Wenchang avec des mots-clés en chinois, on trouve sur la plateforme de vidéo chinoise Bilibili une vidéo montrant le lancement de la fusée « Long March 7 » dans la nuit du 23 décembre 2021.

La physionomie du lieu correspond parfaitement à ce que l’on voit dans la première vidéo, et la fumée dégagée lors du lancement de la fusée prend exactement la même forme.

On distingue en comparant les deux vidéos le même côté avec la plage, et la même végétation. La forme de la fumée qui s’échappe lors du lancement de la fusée est également la même.


Ces vidéos ne montrent pas un « soleil artificiel » lancé par la Chine, mais ce projet existe bel et bien
On distingue en comparant les deux vidéos le même côté avec la plage, et la même végétation. La forme de la fumée qui s’échappe lors du lancement de la fusée est également la même. À gauche : vidéo Bilibili. A droite, vidéo sur Twitter. © Observateurs

Si la rédaction de France 24 Observateurs n’a pas retrouvé l’origine exacte de cette vidéo prétendant montrer le lancement d’un « soleil artificiel », les indices sonores et visuels indiquent qu’il s’agit plutôt du lancement d’une fusée sur la base de Wenchang, probablement celui lancé dans la soirée du 23 au 24 décembre et documenté par les médias chinois.

Deuxième vidéo : le « soleil qui transforme la nuit en jour » est une vidéo du lancement de SpaceX

D’autres versions de cet « événement » d’un soi-disant « lancement solaire artificiel » prétendent même qu’à travers cette expérience, la Chine « a transformé la nuit en jour ».


Ces vidéos ne montrent pas un « soleil artificiel » lancé par la Chine, mais ce projet existe bel et bien
Vidéo publiée sur Twitter affirmant que « la Chine a lancé un soleil artificiel qui a transformé la nuit en jour ». © Twitter ViccDamoneJR

Contenu archivé ici par la rédaction des Observateurs.

En écoutant les premières secondes de la vidéo, on entend d’abord un compte à rebours en anglais, un détail étrange pour une vidéo qui aurait été tournée en Chine.

La recherche de la vidéo avec InVid Weverify (voir comment procéder ici) permet de retrouver la même vidéo en avril 2021.

La première occurrence de cette vidéo a été publiée le 26 avril sur le réseau social Imgur avec la légende : « la luminosité qui se dégage lors du lancement de SpaceX ».

Avec des recherches supplémentaires utilisant les mêmes mots-clés, on retrouve également la vidéo publiée sur TikTok par d’autres utilisateurs comme ce compte spécialisé de l’espace, à partir du 23 avril.

Or, le lancement d’une fusée SpaceX Falcon 9 emportant la capsule Crew Dragon Endeavour et les astronautes de Crew-2 a bel et bien eu lieu le 23 avril au Kennedy Space Center en Floride selon un communiqué diffusé par la NASA. Il s’agissait notamment de la capsule qui avait amené Thomas Pesquet pour la deuxième fois dans l’espace.

Cette vidéo est ancienne, et documentée par plusieurs utilisateurs la présentant comme le lancement d’une fusée en Floride, elle n’est donc pas liée à un événement récent en Chine.

Le projet « soleil artificiel » existe

Si ces vidéos n’ont rien à voir avec leurs légendes, le projet « soleil artificiel » existe bel et bien : une installation de recherche sur les réacteurs à fusion nucléaire basée à Chengdu, dans le sud-est de la Chine, a atteint 120 millions de degrés Celsius pendant un peu plus de 17 minutes. L’expérience a permis de battre le record du monde en la matière, a indiqué Pékin début janvier 2022. La Chine compte trois installations de ce type sur son sol.

L’objectif de ce type d’expérimentation est d’exploiter la puissance de la fusion nucléaire qui permettrait à terme d’alimenter en électricité plusieurs villes chinoises, et de générer beaucoup moins de déchets que la fission nucléaire.

On l’appelle un « soleil artificiel » car il imite la réaction de fusion nucléaire, alimentant le vrai soleil. En France, un projet similaire existe à Cadarache (Bouches-du-Rhône), comme expliqué dans la vidéo ci-dessous.

Vous voulez vérifier une vidéo ou une photo ? N’hésitez pas à écrire à l’équipe de vérification Observer via le compte Twitter @InfoIntoxF24 en cliquant sur ce lien !




zimonews Fr2En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.