Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
À la une

ces points de friction qui ont fait reculer le gouvernement sur la fiscalité


L’élargissement et la prolongation du prêt à taux zéro (PTZ), qui devait être supprimé à partir du 1er janvier, constitue une victoire pour le secteur de la construction. Tibère Gracchus – stock.adobe.com

DÉCRYPTION – Carburant, logement, niches… Sur plusieurs dossiers, l’exécutif a rectifié son cap face aux pressions.

Dans la première partie du budget, voté en vigueur mercredi par le gouvernement, chacun cherche son chat. Face aux pressions des lobbys, des fédérations, des entreprises, des collectivités, des partis, l’exécutif doit parfois faire marche arrière sur certains sujets.

Dans les dernières heures qui ont précédé l’arrivée du Premier Ministre à la tribune de l’Assemblée pour activer l’article 49.3, de nombreux dossiers »sur la table» ont ainsi été rangés à la hâte au fond d’un tiroir. Le bras de fer le plus spectaculaire de ces derniers jours a eu lieu entre la majorité et TotalEnergies. Dans l’acte premier, les députés de la Renaissance, désireux de participer au désendettement de la France, avaient adopté en commission des finances la reconduction d’un impôt sur les bénéfices exceptionnels des compagnies pétrolières. Une mesure vue d’un oeil bienveillant par Bercy.

Extrêmement agacé, le patron de TotalEnergies, Patrick Pouyanné menace de ne plus plafonner le litre de carburant à 1,99 euro. « Si l’État nous ajoute…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Vente Flash 1,99€/mois pendant 6 mois

Offre valable jusqu’au 23 octobre. Sans engagement.

Déjà inscrit? Se connecter

hd1

Gérard Truchon

An experienced journalist in internal and global political affairs, she tackles political issues from all sides
Bouton retour en haut de la page