Skip to content
Canadien : une rencontre à oublier


Les Canadiens de Montréal ont réalisé une performance rare et sans inspiration sous le règne de Martin St-Louis, permettant aux Blue Jackets de l’emporter 5-1 et ainsi de conserver leur mince chance de se qualifier pour les séries éliminatoires mercredi à Columbus.

Un doublé de Jack Roslovic et un filet de Patrik Laine ont permis aux favoris locaux de prendre une avance de trois buts. Le Bleu-Blanc-Rouge n’a pas été en mesure de réagir et a subi un troisième revers de suite et un troisième revers en autant de matchs face aux Jackets cette saison.

Avec cette victoire, la troupe de Brad Larsen a évité l’élimination. Cependant, elle devra gagner ses huit derniers matchs en temps réglementaire et espérer que les Capitals de Washington perdent leurs neuf derniers avant la prolongation pour se faufiler dans le tournoi du printemps.

Montembeault fait de son mieux

Samuel Montembeault a cédé cinq fois sur 31 tirs devant le but du Tricolore, mais il n’a pas à rougir. Il a notamment volé un but assuré à Zach Werenski en deuxième période grâce à un arrêt de mitaine.

Ryan Poehling a marqué le seul but du Canadien dans le match lorsqu’il a dévié un tir de la pointe de Nick Suzuki lors d’un avantage numérique. C’est son sixième but de la saison. Son dernier but remontait au 17 janvier.

Elvis Merzlikins a donc eu la tâche assez facile pour les Jackets, lui qui n’a été testé que 21 fois.

Bref

Les Jackets ont rendu hommage à Josh Anderson et David Savard lors d’un arrêt en première période. Les deux hommes ont disputé respectivement 267 et 597 matchs en uniforme de l’Ohio. C’était leur première apparition à la Nationwide Arena depuis leur départ du club.

Le Tricolore retournera au Centre Bell pour affronter les Islanders de New York vendredi, puis les Capitals de Washington le lendemain.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.