Skip to content
Campus Saint-Jean : la Commission scolaire Centre-Nord se joint à la poursuite de l’ACFA

LES’ACFA soutient que le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, qui offre des programmes d’études en français, est victime d’un sous-financement chronique.

Le conseil d’administration de la Commission scolaire Centre-Nord a voté à l’unanimité, lors d’une séance mercredi soir, en faveur de laACFA dans sa démarche.

Le directeur général de CSCN, Robert Lessard, explique que la commission scolaire a été approchée par leACFA.

Il dit que la commission scolaire profite grandement du Campus Saint-Jean, principalement pour le recrutement de son personnel enseignant.

[Il permet] la poursuite d’études postsecondaires pour nos étudiants. C’est un élément de continuité qui est important. Cela affecte notre fidélité, mais aussi notre recrutement en général, a-t-il expliqué lors de la réunion.

Je pense que nous avons le devoir de soutenir cette demande. Je suis très heureux d’avoir cette opportunité avec ACFA, a pour sa part indiqué la présidente de la CSCN, Tanya Brine.

En août 2020, l’Association canadienne-française de l’Alberta a décidé de poursuivre le gouvernement provincial et l’Université de l’Alberta en justice pour remédier à la précarité financière du Campus Saint-Jean, dont les coupures budgétaires imposées par le gouvernement de Jason Kenney menacent l’existence.

Elle accuse la province et l’Université de l’Alberta de ne pas avoir respecté l’entente de 1976 qui scellait les conditions dans lesquelles le campus a été transféré à l’Université de l’Alberta par les Oblats et d’avoir violé l’article 23 de la Charte des droits et libertés.

canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.