Skip to content
Callum Hudson-Odoi rafraîchi par le prêt du Bayer Leverkusen après les encouragements de Kai Havertz et révèle que le propriétaire de Chelsea, Todd Boehly, ne voulait pas d’option de transfert permanent


Callum Hudson-Odoi a salué son transfert de prêt au Bayer Leverkusen, affirmant que cela l’avait fait se sentir « rafraîchi ».

L’ailier de Chelsea a été autorisé à partir pour l’Allemagne cet été après être tombé en disgrâce sous Thomas Tuchel la saison dernière.

Getty

Hudson-Odoi a retrouvé un nouveau souffle depuis son arrivée en Allemagne

Callum Hudson-Odoi rafraîchi par le prêt du Bayer Leverkusen après les encouragements de Kai Havertz et révèle que le propriétaire de Chelsea, Todd Boehly, ne voulait pas d’option de transfert permanent

AFP

Boehly était catégorique sur le fait que Bayer n’aurait pas la possibilité de rendre l’accord de prêt permanent

En conséquence, le joueur de 21 ans a déménagé au Bayer Leverkusen, mais comme c’est le cas pour la plupart des accords de prêt, le propriétaire des Blues, Todd Boehly, a spécifiquement demandé que l’absence d’option pour rendre l’accord permanent soit incluse dans l’accord, ce que Hudson- Odoi dit que c’est encourageant.

Il a déclaré au Daily Mail : « C’est définitivement différent. Quand un club essaie d’avoir un joueur [on loan], ils veulent toujours cette option d’achat à la fin de la saison. Todd disait : « Écoutez, nous voulons que vous reveniez ici.

« Vous êtes toujours sur le radar d’être recherché par le club.

« La façon dont il essaie de le mettre en place, il y a beaucoup de jeunes joueurs qu’il essaie d’acheter pour les prochaines années. Cela montre qu’il veut intégrer les joueurs dans l’équipe et les aider à se développer.

« C’était un de ces moments difficiles où vous vous regardez et vous dites : ‘Qu’est-ce que je fais de mal ? Ai-je fait quelque chose de mal pour ne même pas être dans l’équipe?

« Je ne dirais jamais rien de mal de Thomas, c’était un bon gars, un bon manager. [But] le premier match de la saison, c’était frustrant. Tout footballeur qui n’est pas dans l’équipe comprendrait à quel point c’est frustrant.


Callum Hudson-Odoi rafraîchi par le prêt du Bayer Leverkusen après les encouragements de Kai Havertz et révèle que le propriétaire de Chelsea, Todd Boehly, ne voulait pas d’option de transfert permanent

Getty

Hudson-Odoi a déjà fait cinq apparitions pour l’équipe allemande

Callum Hudson-Odoi rafraîchi par le prêt du Bayer Leverkusen après les encouragements de Kai Havertz et révèle que le propriétaire de Chelsea, Todd Boehly, ne voulait pas d’option de transfert permanent

Getty

Cela inclut deux titularisations en Ligue des champions

« Le football régulier vous donne de la cohérence et plus vous jouez de matchs, plus vous devenez cohérent, plus la forme commence à apparaître.

« Vous vous sentez plus frais, vous vous sentez mieux, vous avez l’impression que… non pas que vous êtes traité équitablement, mais que vous avez la confiance du manager pour vous pousser et vous donner un coup de pied.

« Vous ne voulez pas être sur le banc en pensant : ‘Pourquoi est-ce que je ne joue pas ?’ Et puis ça devient des semaines et des semaines et les jambes sont rouillées quand tu joues. La chose la plus importante est un football constant. C’est ce que je reçois ici et ça me fait me sentir mieux.

« En ce moment, en jouant à des jeux, l’élan prend son envol et vous vous sentez rafraîchi : nouveau pays, toute nouvelle expérience. C’est vraiment rafraîchissant de savoir que j’ai l’occasion de jouer à des jeux semaine après semaine, en profitant et en souriant ! »

Callum Hudson-Odoi rafraîchi par le prêt du Bayer Leverkusen après les encouragements de Kai Havertz et révèle que le propriétaire de Chelsea, Todd Boehly, ne voulait pas d’option de transfert permanent

Getty

L’ailier espère avoir une nouvelle opportunité à Stamford Bridge la saison prochaine

Hudson-Odoi dit également qu’il a parlé à l’ex-starlette du Bayer Leverkusen, Kai Havertz, du déménagement, en disant: « Kai n’avait que de grandes choses à dire.

« Il a dit: » Je me suis très bien développé ici, ils m’ont poussé, ils ont fait de moi un meilleur joueur, qui je suis aujourd’hui « .

« Il me pressait de venir : ‘Va et développe-toi, va et sois toi, sois libre. Nous savons ce que vous pouvez faire. Allez-y et montrez-le systématiquement ».




sports En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.