Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique

Bruno Le Maire défend la nationalisation totale d’EDF, qui permettra de prendre des « décisions plus rapides » face à la crise énergétique


Le ministre de l’Economie est intervenu aux Rencontres Economiques d’Aix-en-Provence.

Article écrit par

Posté

Mise à jour

Temps de lecture : 1 minute.

Bruno Le Maire joue le VRP de la renationalisation à 100% d’EDF. Cette mesure, annoncée mercredi par Elisabeth Borne à l’Assemblée nationale, permettra d’agir plus rapidement face à une crise énergétique qui sera un « problème important » dans les mois à venir, a estimé dimanche 10 juillet le ministre de l’Economie.

>> EDF : quels sont les objectifs de la renationalisation annoncée par Elisabeth Borne ?

La montée prévue de 84% à 100% dans le capital de l’électricitén « change beaucoup de choses parce qu’il y a beaucoup de projets qui peuvent parfois prendre quelques semaines ou quelques mois de plus, parce qu’il y a des débats qui sont légitimes à partir du moment où il y a une part d’actionnaires qui ne sont pas actionnaires de l’Etat »a expliqué le ministre aux journalistes dans le cadre des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). « Là, vous aurez une totale unité de commandement »il ajouta.

Selon Bruno Le Maire, « Il nous permet de prendre des décisions plus rapides sur le sujet stratégique de la production d’électricité décarbonée en France ». La crise de l’énergie est pour le ministre « le sujet le plus important des mois à venir »et nous devons nous préparer à une coupure totale de l’approvisionnement en gaz russe.

« Nous sommes confrontés à une crise énergétique qui peut avoir un impact absolument majeur sur notre quotidien, sur l’emploi, sur le fonctionnement de nos entreprises, sur l’outil industriel français »

Le gouvernement prépare pour l’hiver prochain une série de mesures visant à prioriser les ménages et certaines industries en cas de production d’électricité insuffisante, a ajouté le ministre.

Bruno Le Maire a enfin précisé qu’il n’avait pas encore obtenu l’aval de la Commission européenne pour la nationalisation d’EDF. « J’ai eu de longues discussions avec [la commissaire à la Concurrence] Margrethe Vestager à ce sujet, nous allons donc reprendre nos très longues discussions. »rapporte le ministre.



francetvinfo

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page