Skip to content
Biden entretient le flou sur une candidature en 2024

Ferme vis-à-vis de la Chine, optimiste sur le Covid mais mystérieux sur ses intentions en 2024 : le président Biden a multiplié les déclarations chocs lors d’une interview diffusée dimanche, à moins de deux mois des élections de mi-mandat.

Au cours d’une interview très rare, accordée à la chaîne CBS, le leader démocrate a pour la première fois fait savoir qu’il n’avait pas décidé s’il comptait se présenter à l’élection présidentielle américaine en 2024. « Est-ce une décision définitive que je prendrai ? me représenter ? Cela reste à voir », a-t-il dit, tout en disant que c’était son « intention » pour le moment.

Depuis son élection en novembre 2020, le président s’est pourtant projeté à de nombreuses reprises dans l’élection de 2024, indiquant qu’il choisirait à nouveau son actuelle vice-présidente, Kamala Harris, pour être sa colistière. Le tout alors que son prédécesseur Donald Trump flirte ostensiblement avec l’idée de briguer un nouveau mandat.

Le plus vieux président jamais élu aux Etats-Unis, Joe Biden fêtera ses 80 ans le 20 novembre. Il aurait 82 ans au début d’un éventuel second mandat, et 86 à la fin, un sujet longtemps tabou dans son camp. .

Lors de son entretien, le locataire de la Maison Blanche a tenu à répondre à ceux qui doutent de la capacité du quasi octogénaire à gouverner : « Regardez-moi », a-t-il lancé en souriant.

A cinquante jours d’élections périlleuses de mi-mandat, durant lesquelles le président pourrait perdre le contrôle du Sénat et de la Chambre des représentants, Joe Biden a voulu brosser un portrait très flatteur de la première puissance économique mondiale.



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.