Nouvelles locales

Benoît Archambault retourne en enfance


Bien qu’il ait plus de 20 ans d’expérience dans la création de chansons pour enfants, Benoît Archambault n’avait jamais eu le plaisir d’entendre certaines de ses mélodies passer à la télévision avant que son talent ne soit reconnu. par l’équipe de La clef maitresse.

Il y a quelques mois, ce n’était pas une, mais trois de ses compositions (Une belle journée, Ça réchauffe le coeur et Les nuages) qui se sont fait une place dans la populaire émission de Télé-Québec et, par la même occasion, sur l’album Bonjour les amis !.

Impossible d’ignorer

Le chanteur, multi-instrumentiste et auteur-compositeur a sauté sur l’occasion quand il a su qu’il avait besoin de nouveaux morceaux pour La clef maitressePasse-Montagne, Passe-Carreau et compagnie.

« Nous avions un mois pour soumettre des chansons. C’était en décembre et j’étais prêt à prendre mes vacances. Je me suis dit : « Dois-je reporter mes vacances ? Enfin, l’occasion était trop belle. Je suis un enfant de la première génération de La clef maitressedonc je ne pouvais pas laisser passer cette opportunité… », raconte Benoît Archambault, également membre de Mes Aïeux.

Avec les souvenirs magiques du spectacle fondateur de la fin des années 1970 imprégnés en lui, l’artiste n’a pas eu besoin d’un saut dans le passé pour s’inspirer.

« Je n’ai pas eu à réécouter les œuvres et à me plonger dans ce qui était La clef maitresse parce que les chansons sont si ancrées en moi. Mon initiation à la musique est passée par La clef maitresse. C’étaient des comptines vraiment bien assemblées, tant dans les arrangements que dans les paroles. »

Il s’est donc lancé corps et âme, espérant pouvoir graver son nom auprès de ceux qui ont fait le succès musical de cette aventure.

« J’ai écrit 15 chansons en un mois. J’ai abordé le travail comme si j’écrivais le nouveau disque de La clef maitresse en hommage à ce que j’ai reçu en héritage. »

La vie en rose

Benoît Archambault a d’abord enseigné le piano et dirigé une chorale dans une école pour enfants. C’est ainsi qu’il a commencé à créer des chansons pour eux, des œuvres qui ont donné lieu à des spectacles et des disques.

Cependant, s’il éprouve un malin plaisir à divertir les jeunes, son art doit d’abord trouver une corde sensible chez l’enfant qu’il était. « Mon premier public, c’est probablement moi quand j’étais un petit con », dit-il.

Selon lui, n’importe quel sujet peut être abordé avec des enfants, surtout quand on voit le côté positif des choses.

« Si je parle d’environnement, c’est vrai que ça va vraiment mal, mais ce qui nous sauvera peut-être, c’est d’aimer la nature. C’est peut-être naïf de ma part, mais j’y crois toujours : aimez la nature et vous pourrez peut-être en prendre soin. »

Fort d’une première incursion positive dans le monde de la télévision pour enfants, cet inventeur d’histoires et de chansons est déjà prêt à renouveler l’expérience.

« C’est un médium que je trouve très intéressant. C’est quelque chose que je lance dans l’univers : j’ai vraiment aimé ça et j’adorerais le refaire. »

►L’album Bonjour les amis ! peut être écouté sur différentes plateformes numériques. Pour les projets de Benoît Archambault en musique et littérature jeunesse : benoitarchambault.ca.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page