Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique

Bénéfices, nombre de passagers… Ryanair est au septième ciel avec la reprise du tourisme


Ryanair a profité de la reprise des voyages cet été et affiche des bénéfices records. La compagnie aérienne irlandaise consolide ainsi sa première place en Europe.

Article écrit par

Posté

Temps de lecture : 1 minute.

Fondée en 1984, Ryanair, la petite compagnie a gravi les échelons malgré de nombreuses difficultés ces dernières années pour se hisser à la première place des compagnies low-cost du Vieux Continent. Globalement, elle est désormais numéro un du secteur aérien en Europe par le nombre de passagers transportés. Tous les signaux sont au vert pour Ryanair, qui a pleinement profité de la reprise des voyages touristiques cet été après deux ans d’effet Covid.

Au cours des six mois précédant le 30 septembre, Ryanair a réalisé un bénéfice net de 1,37 milliard d’euros. A la même époque l’an dernier, le groupe affichait une perte proche de 50 millions. Pour cet hiver, alors que cette période est traditionnellement déficitaire, la compagnie low-cost s’attend à un début d’année radieux au moins jusqu’en mars. Des réservations pour les vacances d’hiver sont à l’ordre du jour, mais ces perspectives restent très dépendantes de l’évolution de la situation géopolitique internationale. Sur l’ensemble de l’année, Ryanair prévoit de transporter 168 millions de passagers, bien plus que les quelque 150 millions à bord avant la crise sanitaire et les différents confinements.

L’entreprise a fait des efforts sur ses prix déjà très compétitifs par rapport à ses concurrents. Des prix bas pour attirer les clients et donc augmenter les volumes. Dès la reprise post-confinement, Ryanair a baissé jusqu’à 30% le prix de ses billets, ce qui a pesé sur ses marges mais le nombre de voyageurs reconquis a permis de renflouer enfin les comptes. Signe d’optimisme malgré une situation qui reste à surveiller, Ryanair prévoit de créer 5 000 emplois dans les prochaines années après en avoir supprimé quelque 3 000 depuis le début de la crise.



francetvinfo

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page