Nouvelles sportives

Belgique 2 – 1 Pays de Galles


La masterclass de Kevin De Bruyne en première mi-temps a suffi à la Belgique pour battre le Pays de Galles 2-1 en Ligue des Nations et laisser l’équipe de Rob Page avoir besoin d’une victoire contre la Pologne dimanche pour éviter la relégation du Groupe A4.

Le Pays de Galles n’a pas réussi à récupérer après que De Bruyne a donné l’avantage à la Belgique (10) avec une superbe finition du pied gauche sur le bord de la surface et n’a eu aucune réponse au meneur de jeu de Man City alors qu’il continuait à faire des ravages avant la pause, mettant en place l’ancien Chelsea. l’attaquant Michy Batshuayi (37 ans) d’un centre bas pour porter le score à 2-0.

Le but de Kieffer Moore en début de deuxième mi-temps (50) a donné au Pays de Galles l’espoir d’organiser un retour, mais même l’introduction du capitaine Gareth Bale sur le banc n’a pas pu décrocher un égaliseur pour une équipe épuisée du Pays de Galles qui a produit un affichage fougueux en seconde période dans leur avant-dernier match. avant la coupe du monde.

Image:
Kieffer Moore a retiré un but pour le Pays de Galles

Le Pays de Galles est sur le point d’être relégué du premier rang de la compétition avant le dernier match du groupe A4 dimanche contre la Pologne à Cardiff dimanche. La Belgique, quant à elle, reste à trois points des Pays-Bas, en tête du classement, qu’ils doivent battre par une marge de deux dimanche pour se qualifier pour la finale de la Ligue des Nations.

Notes des joueurs

Belgique: Courtois (7), Debast (6), Alderweireld (6), Vertonghen (6), Meunier (6), Tielemans (7), Witsel (6), Carrasco (6), De Bruyne (8), Batshuayi (7) , Danger (7).

Sous-titres : Openda (6), Mertens (6), De Ketelaere (n/a), Trossard (6), Vanaken (n/a).

Pays de Galles:Hennessey (7), Roberts (7), Rodon (7), Mepham (7), Williams (6), Smith (6), Ampadu (6), Norrington-Davies (6), James (5), Moore (7 ), Johnson (7).

Sous-titres : Bale (6), Morrell (6), Roberts (n/a).

Homme du match: Kévin De Bruyne.

Comment le Pays de Galles a échoué à Bruxelles

La Belgique a eu une ouverture lente de 10 minutes jusqu’à ce qu’un moment de qualité de De Bruyne sorte de l’impasse. Son arrivée du pied gauche pour la première fois au bord de la zone – après avoir été rattrapée par la passe parfaitement pondérée de Batshuayi – était trop précise pour que Wayne Hennessey puisse rester à l’écart malgré le bout du doigt.

Le Pays de Galles s’est effondré après avoir concédé le premier but tandis que la Belgique n’a jamais regardé en arrière et De Bruyne a presque doublé son total en frappant la base du poteau avec un autre effort à longue portée juste avant la demi-heure alors que l’équipe de Roberto Martinez jouait avec les visiteurs dans Bruxelles.

Groupe A4 : rencontres restantes

  • Belgique vs Pays de Galles – Bruxelles, jeudi 22 septembre
  • Pologne vs Pays-Bas – Varsovie, jeudi 22 septembre
  • Pays-Bas vs Belgique – Amsterdam, dimanche 25 septembre
  • Pays de Galles vs Pologne – Cardiff, dimanche 25 septembre

Lorsque la Belgique a finalement porté le score à 2-0, De Bruyne a de nouveau été impliqué alors qu’il rendait la pareille en préparant Batshuayi avec un centre parfait que l’ancien attaquant de Chelsea – remplaçant le blessé Romelu Lukaku – est rentré à bout portant. juste avant la pause.

Le Pays de Galles a fait preuve de résilience pour rebondir en seconde période alors que Moore rencontrait le centre arrière de l’attaquant de Nottingham Forest Brennan Johnson avec une tête imposante, maîtrisant complètement le défenseur central belge de 18 ans Zeno Debast lors de ses débuts internationaux.

Nouvelles de l’équipe

  • Le Pays de Galles était sans Aaron Ramsey, Ben Davies et Harry Wilson.
  • Gareth Bale ne s’est pas risqué dès le départ.
  • Romelu Lukaku était absent en raison d’une blessure pour la Belgique.

Bale, le capitaine du Pays de Galles, a eu un impact sur le banc alors que l’équipe de Page continuait de pousser pour égaliser. Ils ont eu une frayeur lorsque l’arbitre a soufflé pour un penalty après le défi équitable de Joe Morrell sur De Bruyne, mais ont été sauvés par l’intervention du VAR.

L’attaquant de Forest Johnson a eu une chance tardive lorsque Connor Roberts lui a dirigé le ballon dans la surface, mais le joueur de 21 ans n’a pas été en mesure de diriger ses efforts vers le but. L’entraîneur-chef de la Belgique, Martinez, a été expulsé dans les phases finales car il a gardé le ballon trop longtemps pour tenter de perdre du temps.

Page: La Pologne joue une finale pour le Pays de Galles

L’entraîneur-chef du pays de Galles, Rob Page :

« C’est une grande leçon pour nous. Nous étions aujourd’hui sans cinq joueurs qui nous rendraient plus forts.

« Nous ne pouvions pas appuyer haut. Chaque fois que nous avons appuyé haut, ils ont joué à travers nous. Nous avons changé cela à la mi-temps et avons chuté un peu plus profondément et changé la forme.

« Il y a eu des leçons apprises ici à prendre en compte pour la Coupe du monde. Je leur ai dit dans le vestiaire, nous l’avons demandé. En nous qualifiant pour la Coupe du monde, nous demandons de concourir contre des nations comme la Belgique, comme la Hollande, et nous avons été dans les jeux jusqu’à la fin. Cela en dit long sur ce groupe de joueurs.

« Tactiquement, bien sûr, nous allons devoir faire des ajustements et des changements. Ils sont la deuxième tête de série au monde, au fait. Nous sommes revenus de chez nous, c’est 2-1 à la mort et nous ‘ re créer encore des chances.

« Il y a trop de points positifs. Je ne vais pas être négatif. C’est un match maintenant. Si nous sommes venus de juin à maintenant où nous nous sommes qualifiés pour la Coupe du monde et sommes restés dans la division [League A] alors c’est un exploit énorme pour ces joueurs. »

« Il faut juste qu’on récupère les gars [for Poland on Sunday]. Il y aura quelques changements apportés et nous allons mettre une équipe en place pour gagner le match.

« C’est une finale. Oubliez la Coupe du monde, c’est le match que nous voulons gagner dimanche. »

Moore : Pleins feux sur la Pologne pour le Pays de Galles

L’attaquant gallois Kieffer Moore s’adressant à BBC Radio Wales :

« Cela allait toujours être un match difficile. Ils ont été très bons ce soir. Nous ne sommes pas tellement déçus – nous en tirerons des points positifs et nous y retournerons dimanche.

« Une victoire nous permet de rester dans le groupe, donc nous nous concentrons entièrement sur la Pologne. Je pense que nous sommes dans une bonne position, c’est notre dernier match à domicile avant d’aller à la Coupe du monde, donc si nous pouvons partir sur une bonne note, alors tant mieux. »

Hazard : Je suis plus heureux quand je joue

Le capitaine belge Eden Hazard s’adressant à RTL :

« J’étais content de commencer un autre match. Vous l’avez vu, je pense. Je suis content quand je joue, et c’était agréable de jouer à nouveau pour les supporters ici (à Bruxelles). Notre première mi-temps a été très bonne.

« Je sais ce que je peux faire. Maintenant, je veux me mettre en forme pour la Coupe du monde. Nous verrons ce que l’entraîneur (Roberto Martinez) décidera, mais je suis plus heureux quand je joue.

« Quand je joue, je donne tout. C’est une situation délicate au Real Madrid. J’ai envie de jouer plus, mais je ne peux pas faire plus.

« J’ai toujours dit que l’ancien Eden Hazard reviendrait quand il jouerait. J’ai juste besoin de retrouver le rythme. »

Earnshaw: De Bruyne a dirigé le spectacle, mais des points positifs pour le Pays de Galles

L’ancien attaquant du Pays de Galles, Robert Earnshaw, s’exprimant sur Sky Sports News :

« C’était un grand match de football à regarder. La Belgique était injouable en première mi-temps, elle était trop bonne. Hazard a fait une belle performance, c’est bon de le revoir, et De Bruyne a dirigé le spectacle.

« Gareth Bale a remplacé le Pays de Galles en seconde période et a fait une petite différence.

« Si je suis Rob Page, en première mi-temps, je pense » les gars, ce n’est pas assez bien, loin de là « . Juste de la détermination, enlevant les espaces, rendant la tâche difficile à l’autre équipe. De Bruyne est brillant, mais rendez les choses difficiles pour lui. Ils ne l’ont pas fait, ils lui ont juste laissé le temps et tout l’espace.

« Mais la deuxième mi-temps a été excellente. Ils ont un peu changé la tactique, le positionnement et ils l’ont rendu plus compact, ont cherché la contre-attaque, surtout à droite avec Johnson, qui était très bon.

« Il y avait donc deux choses – bien rebondir après la première mi-temps, mais aussi beaucoup de leçons individuellement. Peut-être une ou deux [players] il aurait été déçu mais dans l’ensemble, la deuxième mi-temps a été bien meilleure.

« Je pense que la majorité de cette équipe ira [to the World Cup]. Il y a probablement quatre ou cinq équipes à gagner. Qu’il fasse quelques surprises avec un joueur de 17 ou 18 ans sur le banc ce soir ou que quelqu’un rate quelque chose.

« Rob Page veut des gens sur qui il peut compter. Il aura un Gareth Bale et un Aaron Ramsey plus âgés – qui seront là encore quelques années – et il y a une transition d’avoir besoin du prochain groupe de jeunes pour profiter de cette expérience et être le prochains à prendre le relais avec l’équipe du Pays de Galles.

« Il pourrait y avoir deux ou trois jeunes joueurs qui peuvent maintenant intervenir, comme Johnson. »

Et après?

Pays de Galles’ le prochain match est dimanche car ils accueillent Pologne lors de leur dernier match de la Ligue des Nations de leur campagne du Groupe A4.

Le match à Cardiff, qui débutera à 19h45, sera le dernier match de compétition du Pays de Galles avant de se rendre au Qatar pour disputer sa première Coupe du monde en 64 ans.

L’équipe de Rob Page affrontera les États-Unis lors de leur premier match de groupe de la Coupe du monde le 21 novembre au stade Al Rayyan.



Sky Sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page