Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Au sud de Tolosa. Un garçon de 3 ans est mort par asphyxie : la mère et le beau-père inculpés


voir mes actualités

Jeudi 16 novembre 2023, un enfant trois ans Il est décédé à son domicile, commune de Saubens (Haute-Garonne), ville située à une vingtaine de kilomètres au sud de Toulouse.

C’est un appel de la mère du petit garçon qui a déclenché l’intervention des secours, vers 1h45 du matin dans la nuit de mercredi à jeudi.


Traces suspectes

Malheureusement, l’enfant était déjà mort lorsque les pompiers sont arrivés à Saubens. Mais le traces suspectes trouvé sur les lieux constituait un obstacle médico-légal à l’enlèvement du corps.

Dépêchés sur place, les gendarmes de la police brigade d’enquête de Muret placé mère en garde à vue23 ans, et le beau-père de la petite victime, 20 ans.

Le parquet de Toulouse a ouvert une enquête « pour meurtre sur mineur de moins de 15 ans ». À autopsie Elle s’est déroulée jeudi après-midi à l’IML (Institut de médecine légale) de Rangueil, à Toulouse.

« Multiples contusions et marques d’étranglement »

Ce vendredi 17 novembre, le parquet de Toulouse a annoncé que cette autopsie avait révélé « plusieurs contusions sur le corps de la victime, d’âges différents, ainsi que des marques d’étranglement.

Le constat est désormais médicalement établi : « L’enfant est mort par asphyxie mécanicien», indique le procureur de Toulouse.

Vidéos : actuellement sur Actu

Ainsi, l’intervention volontaire d’une ou plusieurs personnes ayant causé la mort de l’enfant a été largement préférée à l’hypothèse d’une mort accidentelle. Les déclarations de la mère de l’enfant et de son compagnon, en garde à vue, sont, en l’état, totalement incompatibles avec les constatations médico-légales.

Samuel Vuelta-SimonParquet de Toulouse

le père était inquiet

Pourtant, selon l’accusation, « le père de l’enfant, qu’elle n’en avait pas la garde, mais exerçait régulièrement ses droits de visite et d’hébergement, elle s’inquiétait depuis plusieurs jours conditions où vivait son fils avec sa mère et sa compagne.

Ils risquent la prison à vie

La mère et le beau-père de l’enfant, « qui n’ont jamais été condamnés auparavant », seront déférés au parquet de Toulouse et accusé pour « meurtre d’une personne de moins de 15 ans ». Il faudra le placer en détention préventive. La peine pour ce crime est l’emprisonnement à vie.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon Actu.




Gn fr loc

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page