Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
L'Europe

Au Royaume-Uni, les ambulanciers du NHS en grève pour dénoncer le manque de moyens

Au Royaume-Uni, le pouvoir d’achat a chuté et les factures d’énergie explosent. En pleine crise, le NHS, le système de santé britannique, tire la sonnette d’alarme. Lundi, les ambulanciers sont en grève. Premier reportage de Londres dans notre série sur les difficultés vécues par les Britanniques.

Ce lundi 23 janvier, les ambulanciers paramédicaux britanniques sont à nouveau en grève pour dénoncer la crise que traverse le NHS, le système de santé du Royaume-Uni. Steve Johnson, qui parcourt Londres dans son ambulance depuis 27 ans, fait partie des grévistes, bien qu’à contrecœur.

« Je n’ai pas choisi ce métier pour faire grève mais pour aider les gens, se souvient-il. Mais le manque de moyens et les faibles augmentations de salaire font qu’il y a des dizaines de milliers d’emplois non pourvus dans le NHS. C’est fantastique comme les gens nous soutiennent au le moment. Ça fait chaud au cœur, c’est même émouvant.

>> À lire : « Royaume-Uni : la grève des ambulanciers et infirmiers, symptôme d’un système de santé à genoux »

Les délais pour joindre les ambulanciers s’allongent de plus en plus, et cet hiver, l’attente n’a jamais été aussi longue devant des hôpitaux saturés.

« Le Royal College of Medicine dit qu’il y a 500 décès par semaine à cause de trop longs délais, poursuit Steve Johnson. Nous avons des histoires terribles avec des patients qui attendent sur des lits d’hôpitaux pendant dix ou même douze heures. Ce n’est pas acceptable. »

vent de fronde

Abby a rejoint l’équipe au plus fort de la crise du Covid-19. Cette jeune recrue a vu le système de santé se détériorer depuis son arrivée. « Vous savez, c’est dur de penser qu’on peut attendre des heures et des heures et que l’état de votre patient peut s’aggraver et qu’on ne peut rien faire pour l’aider », explique la jeune femme.

Les équipes, sans cesse sollicitées, demandent plus de moyens pour continuer à sauver des vies. Un vent de fronde d’une ampleur rare souffle sur le Royaume-Uni.

Longtemps considéré comme le joyau du pays, le NHS est en crise et au bord de l’effondrement. Tout le monde s’accorde sur la nécessité de réformer ce système de santé gratuit. Mais comment ? Doit-on privatiser certains services ou au contraire investir massivement ?

Le gouvernement est sous pression. Selon un récent sondage, 85% des Britanniques considèrent qu’il gère mal le NHS.


France 24 Europe

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page