Nouvelles du monde

Au moins 17 migrants haïtiens retrouvés morts au large des Bahamas


Les corps de 15 femmes, un homme et un bébé ont été retrouvés dans l’eau après que la police royale des Bahamas et la force de défense royale des Bahamas ont répondu aux informations faisant état d’un incident de navigation à sept milles au large de New Providence juste après 1 heure du matin dimanche, le Premier ministre des Bahamas. a déclaré Philip Davis dans un communiqué.

Vingt-cinq personnes ont été secourues et remises aux autorités sanitaires pour surveillance, mais d’autres personnes sont présumées portées disparues, les opérations de recherche et de récupération se poursuivant, a déclaré Davis.

« Les enquêtes préliminaires suggèrent qu’un hors-bord bimoteur a quitté une installation d’amarrage au large de West Bay Street vers 1 heure du matin avec environ 60 personnes à bord. On pense que leur destination finale était Miami, en Floride », a déclaré le Premier ministre.

Le corps de l'un de ceux qui sont morts est emporté par des employés de la morgue à Nassau.

« Les responsables de l’application des lois vous informeront de l’affaire criminelle ainsi que des autres efforts de sauvetage et de récupération. Cependant, je voudrais transmettre les condoléances de mon gouvernement et du peuple des Bahamas aux familles de ceux qui ont perdu la vie dans cette tragédie. « , a déclaré le Premier ministre.

Davis a déclaré que son gouvernement avait toujours mis en garde contre les voyages dangereux et qu’il avait accru la surveillance sur terre et sur mer et intensifié les patrouilles.

« Nous saisissons cette occasion pour condamner fermement l’organisation d’opérations de contrebande qui mettent en danger des vies humaines et compromettent notre sécurité nationale. Les personnes impliquées feront face à des poursuites », a-t-il déclaré. « Je comprends la situation à laquelle sont confrontés nombre de ces migrants qui les encouragerait à prendre de si grands risques. Nous appelons cependant ceux qui envisagent de faire un tel voyage à ne pas le faire. »

La montée de la violence des gangs dans la capitale haïtienne fait près de 200 morts en un mois

Le commissaire de police des Bahamas, Clayton Fernander, a déclaré aux journalistes dimanche qu’environ 50 à 60 personnes auraient été à bord du hors-bord de 20 pieds et que la recherche de survivants ou de corps était en cours.

Il a déclaré que deux hommes des Bahamas figuraient parmi les survivants et étaient interrogés en garde à vue. Les hommes étaient connus de la police « pour diverses infractions », a-t-il précisé.

Le ministre de l’Immigration, Keith Bell, a déclaré que 20 personnes avaient été emmenées dans un centre de détention et étaient interrogées.

« Ces personnes ont indiqué qu’elles auraient payé entre 3 000 et 8 000 dollars pour ce voyage fatidique », a déclaré Bell.

Haïti souffre d’une violente instabilité depuis des années. Après l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse en juillet dernier, son successeur, Ariel Henry, promis d’améliorer la sécurité. Néanmoins, les enlèvements et la violence des gangs continuent de tourmenter la nation des Caraïbes.
Haïti est en ébullition depuis des années, mais la violence s’est intensifiée de façon spectaculaire depuis l’assassinat de Moïse. Son assassinat a été suivi en août par un tremblement de terre de magnitude 7,2 qui a tué des milliers de personnes.
En plus de la situation sécuritaire et de la crise politique, Haïti souffre également de niveaux élevés d’inflation et d’insécurité alimentaire. Le Programme alimentaire mondial estime que 1,3 million d’Haïtiens risquent de souffrir de faim sévère.




Cnn Eue En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page