Atlético de Madrid : l’incroyable transformation d’Axel Witsel

Aujourd’hui âgé de 35 ans, Axel Witsel peut déjà se dire que son parcours n’a pas été comme les autres. Alors qu’il explose au Standard de Liège, le milieu belge réalise cinq belles saisons dans son pays natal. Mais voilà, après un excellent millésime 2011-2012 avec Benfica, le natif de Liège a choisi de rejoindre la Russie et le Zénith Saint-Pétersbourg. Participant à plusieurs reprises à la Ligue des champions et trouvant un certain équilibre financier, l’international belge (130 sélections, 12 buts) s’épanouit durant cinq saisons dans l’ouest de la Russie. Mais voilà, ne craignant pas d’expériences différentes des autres, Witsel s’est laissé tenter par une saison 2017-2018 en Chine avec Tianjin Quanjian.

La suite après cette annonce

Mais voilà, bien décidé à retrouver la pression des grands rendez-vous européens, ce dernier s’est offert sa première expérience dans les cinq championnats majeurs en 2018 en rejoignant le Borussia Dortmund. Marquant dès son premier match officiel avec les Marsupiaux, la sentinelle d’1m86 a réalisé quatre saisons de haut niveau avec le BVB. Mais vous l’aurez compris, la carrière du Diable Rouge n’est pas comme celle des autres. Laissant libre le club de la Ruhr pour se rendre à l’Atlético de Madrid à l’été 2022, Witsel a vécu une petite révolution en arrivant dans la capitale ibérique. Habitué à jouer au milieu de terrain depuis ses années de formation, Diego Simeone l’a installé en défense centrale dès son arrivée.

Lire
Atlético : un nouveau cadeau à venir pour Antoine Griezmann

L’avertissement de Witsel à ses coéquipiers avant le déplacement à Dortmund

Et après un an d’adaptation à ce nouveau poste, Witsel est aujourd’hui inamovible dans la charnière à 3 des Colchoneros. Interrogé sur ce nouveau rôle en conférence de presse la semaine dernière, le Liégeois a confirmé qu’il s’inscrivait pleinement dans ce choix tactique payant : «le coach m’a mis dans cette position quand je suis arrivé ici et cette année je me sens plus à l’aise. Je ne m’inquiète pas du poste, mais du jeu. Grâce à l’idée du coach, je peux prolonger un peu ma carrière à ce niveau.» Apparu à 45 reprises cette saison, le Belge a été magistral la semaine dernière face à son ancien club, le Borussia Dortmund, en quart de finale aller de Ligue des champions.

La suite après cette annonce

Mais voilà, alors que les Matelassiers n’ont qu’un petit but d’avance sur le BVB, le doute pourrait s’installer dans les têtes madrilènes avant le périlleux déplacement qui les attend ce mardi soir au Signal Iduna Park. Toujours présent en conférence de presse ce lundi à l’occasion de ce match retour, Witsel en a également profité pour prévenir ses coéquipiers de l’enfer qui les attend de l’autre côté du Rhin : «ce genre de match se décide sur des détails. Nous devons également être attentifs à la défense et jouer avec la personnalité. Il faut faire preuve d’intensité, comme nous l’avons fait à domicile en première mi-temps. C’est ce qui fera la différence demain. Ce n’est pas facile dans ce stade, il faut commencer fort. Les quinze premières minutes seront importantes.» L’Atlético de Madrid pourra compter sur Axel Witsel en défense et qui connaît très bien l’antre allemand.

Pub. LE
Mise à jour

Quitter la version mobile