Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
À la uneNouvelles

Après ses déclarations polémiques, David Guiraud assistera à une projection « sur les crimes de guerre du Hamas »


Le député LFI, très critiqué ce week-end pour ses propos sur les attaques du Hamas en Israël, a annoncé ce lundi 13 novembre qu’il assisterait mardi à la projection à l’Assemblée nationale d’une vidéo qui concentre 43 minutes des exactions commises par l’organisation. considéré comme terroriste par l’Union européenne ou les États-Unis.

« Partagez un moment de douleur, de deuil et de peur. » Le député LFI David Guiraud, accusé d’avoir relativisé les atrocités du Hamas en affirmant qu’Israël avait commis des actes de barbarie comparables dans le passé, a annoncé ce lundi 13 novembre qu’il assisterait à la projection mardi (à l’Assemblée nationale). sur les crimes de guerre du Hamas.

« Je vais là-bas pour partager un moment de douleur, de deuil et de peur avec mes compatriotes blessés par ces crimes de guerre », a-t-il déclaré dans un message sur X, anciennement Twitter.

En effet, une vidéo de 43 minutes, diffusée quelques semaines plus tôt pour la Knesset, les ambassadeurs et les journalistes internationaux en Israël, sera projetée à l’Assemblée. Elle est constituée d’images collectées par des caméras de surveillance ou les smartphones de survivants des attentats du Hamas sur le sol de l’Etat hébreu le 7 octobre.

Un ton qui « a peut-être offensé »

Le député du Nord a donné une seconde justification à sa présence à cette projection : « Je m’y rends aussi parce que le ton utilisé lors de ma conférence était trop léger et aurait pu offenser. Je n’avais pas l’intention de relativiser ce massacre. Je suis venu.  » pour corriger ça. »

David Guiraud se retrouve au centre d’une tempête politique depuis qu’une vidéo captée lors d’une intervention en Tunisie a été diffusée samedi sur les réseaux sociaux. On l’entend prononcer la phrase suivante : « L’enfant dans le four a été fait, en effet, par Israël, la mère éventrée a été faite, il est vrai, par Israël. Puis, après une hésitation : « Je pense que c’était à Sabra et Chatila. »

Il a ensuite reconnu « un raccourci » dans un tweet ce samedi, en évoquant une femme enceinte éventrée lors du massacre de Sabra et Chatila, camps au Liban où des milices chrétiennes ont tué des réfugiés palestiniens en 1982. Mais il souligne aussi la responsabilité indirecte des dirigeants israéliens. dans ce massacre, qui a été reconnu par un rapport israélien en 1983.

Dans son message de ce lundi, le député a également ajouté qu’il espérait « qu’une analyse des atrocités subies par les Palestiniens soit également à l’ordre du jour ». Il a conclu : « Chaque vie compte. »

Articles principaux


Gn fr headline

Cammile Bussière

One of the most important things for me as a press writer is the technical news that changes our world day by day, so I write in this area of technology across many sites and I am.
Bouton retour en haut de la page