Nouvelles locales

Alerte à la variole du singe


L’Organisation mondiale de la santé a émis aujourd’hui le niveau d’alerte le plus élevé pour tenter de maîtriser l’épidémie de monkeypox, qui a touché jusqu’à présent près de 17 000 personnes dans 74 pays.

• Lisez aussi : Dans la majorité des cas récents, le monkeypox a été transmis par contact sexuel

• Lisez aussi : Monkey pox : financement fédéral pour un organisme montréalais

• Lisez aussi : A New York, longues files d’attente pour se faire vacciner contre la variole du singe


Sur cette photo, un travailleur de la santé se prépare à administrer un vaccin contre la variole du singe à un patient à Wilton Manors, en Floride, le 12 juillet.

Archives photos, AFP

Sur cette photo, un travailleur de la santé se prépare à administrer un vaccin contre la variole du singe à un patient à Wilton Manors, en Floride, le 12 juillet.

« C’était soulageant d’entendre ça. Tous les pays devront avoir un plan d’action interne et un esprit de collaboration pour accélérer les vaccins et les thérapeutiques », a déclaré le Dr.r Donald Vinh, microbiologiste-infectiologue au Centre universitaire de santé McGill.

Aujourd’hui, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré une urgence de santé publique de portée internationale concernant l’épidémie de monkeypox.

La qualification « d’urgence de santé publique de portée internationale » est utilisée dans des situations « graves, soudaines, inhabituelles ou inattendues ».

Lors d’une conférence de presse, le directeur général de l’OMS, le Dr.r Tedros Adhanom Ghebreyesus, a précisé que le risque dans le monde était relativement modéré, sauf en Europe, où il est élevé.

Dans la plupart des cas, les patients sont des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, relativement jeunes et vivant principalement en ville.

La bataille contre ce virus pourrait éventuellement être gagnée, car le groupe principalement touché a tendance à se signaler, à se diagnostiquer et à s’entraider, estime Rosamund Lewis, le principal expert de l’OMS sur le monkeypox.

Autour du monde

Depuis qu’elle a été détectée en dehors des pays africains, où elle est endémique, la maladie a frappé 16 836 personnes dans 74 pays, selon les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis.

Au Québec, 331 cas ont été recensés, selon les plus récentes données du ministère de la Santé et des Services sociaux.

« La Santé publique a réagi très tôt. […] Mais malgré nos efforts, il y a une transmission communautaire. On est incapable de tracer, d’isoler, d’identifier chaque personne exposée car il y a des relations anonymes », déplore le Dr Vinh.

Personnes concernées

Une étude publiée jeudi dans la revue Journal de médecine de la Nouvelle-Angleterre confirme que dans 95% des cas récents, la maladie a été transmise par contact sexuel et que 98% des personnes touchées étaient des hommes homosexuels ou bisexuels.

Cependant, il faut faire attention à la stigmatisation des malades, a déclaré le Dr Tedros. « Ces mesures doivent protéger la santé, les droits humains et la dignité de la communauté touchée », a-t-il déclaré.

Le traitement discriminatoire et l’hostilité infligés aux patients infectés par le virus du SIDA sont dans l’esprit de tous les groupes concernés et des dirigeants de l’OMS.

– Avec AFP

Un niveau d’alerte rare

L’OMS a utilisé cette alerte seulement 7 fois :

23 JUILLET 2022

  • Variole du singe : 16 836 cas confirmé dans 74 pays

30 JANVIER 2020

  • Virus du COVID-19: 7794 cas confirmé et 170 mortspresque tous en Chine

17 JUILLET 2019

  • Virus Ébola : 2522 casà qui 1698 mortsen République démocratique du Congo

1euh FÉVRIER 2016

  • Virus Zika : 39 cas confirmé et 500 caisses suspects au Brésil et en Polynésie française

8 AOÛT 2014

  • Virus Ébola : Suite 1000 caisses confirmé et 932 morts en Afrique de l’ouest

5 MAI 2014

  • Virus de la poliomyélite : 74 cas en Afghanistan, en Israël, en Syrie, au Pakistan et dans les pays africains

25 AVRIL 2009

  • Grippe H1N1 : 42 cas confirmé, y compris 3 mortsMexique et États-Unis

♦ Nombre de cas et de décès notifiés aux dates indiquées

Source : AFP

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page