Skip to content
Air Canada est «la pire compagnie aérienne», selon un acteur de Harry Potter


L’acteur Matthew Lewis, mieux connu pour son rôle de Neville Londubat dans la série de films Harry Potter, est peu susceptible d’être tombé amoureux d’Air Canada.

Dans une série de tweets, l’humoriste britannique a adressé de sévères critiques à la compagnie aérienne, la qualifiant même de « la pire en Amérique du Nord ».

L’acteur de 33 ans raconte avoir appris, moins de deux minutes avant l’embarquement, qu’il n’y avait plus de place pour lui en première classe à cause d’un problème de surréservation.

Une employée d’Air Canada aurait simplement déchiré son billet devant ses yeux, indiquant simplement que le vol était complet.

Matthew Lewis a alors été informé que s’il voulait plus d’explications ou un remboursement, il devait contacter le service client de la compagnie aérienne. Pourtant, celle-ci est à Toronto, alors que l’acteur était pour sa part à l’aéroport d’Orlando, en Floride.

L’humoriste affirme n’avoir reçu aucun e-mail ni offre de réservation d’un autre vol.

«Elle a littéralement déchiré mon billet de première classe devant la porte, m’a donné un billet en classe économique et est partie. Elle n’a pas dit un mot. J’ai dû la rappeler pour lui demander : pourquoi ? », explique l’interprète de Neville.

En réponse au premier tweet de Matthew Lewis, Air Canada a écrit qu’ils étaient désolés pour les problèmes mentionnés par l’acteur. La compagnie aérienne lui a demandé d’écrire un message privé afin d’expliquer l’histoire en détail.

M. Lewis a également répondu à un usager, qui mentionnait que le service d’Air Canada s’était détérioré depuis la pandémie, qu’il ne voyait pas en quoi la situation pouvait s’aggraver. Il a mentionné en passant que son vol de retour vers le Royaume-Uni était avec WestJet.

Celui qui a campé Neville Londubat a lui aussi déploré le fléau du surbooking.

« Comment, en tant que société, avons-nous permis à la surréservation de devenir quelque chose de normal que nous acceptons ? C’est fou », clame Matthew Lewis.

L’acteur a néanmoins précisé que ses propos acerbes ne visaient pas le Canada, un pays qu’il adore, assure-t-il.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.