Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Aide aux ménages modestes se chauffant au fioul versée à partir de lundi


Europe 1 avec l’AFP

Le gouvernement y travaillait depuis plusieurs mois, c’est désormais chose faite. Une aide de 100 à 200 euros sera versée aux ménages modestes chauffés au fioul à partir du lundi 7 novembre, en fonction de leurs revenus. Le dispositif a été créé grâce à une enveloppe de 230 millions d’euros votée par le Parlement cet été.

Les ménages modestes se chauffant au fioul et n’ayant pas pu bénéficier du bouclier mis en place pour les autres énergies recevront une aide comprise entre 100 et 200 euros à partir de lundi, selon un arrêté publié dimanche au journal officiel. Ce dispositif fait partie de l’enveloppe de 230 millions d’euros votée par le Parlement cet été et peut servir au paiement de tout type de facture énergétique, si jamais les foyers concernés ont fait le plein récemment.

Un chèque en fonction des revenus

Ce chèque carburant, valable un an, s’élève à 200 euros pour les ménages gagnant moins de 10 800 euros par an et par unité de consommation (c’est-à-dire lorsque les revenus d’un adulte du ménage, une fois déduits notamment la charge représentée par les mineurs, n’excèdent pas 10 800 euros par an, selon le calcul de l’INSEE).

Il sera de 100 euros pour ceux qui gagnent entre 10 800 et 20 000 euros par an et par unité de consommation, selon le décret publié au Journal officiel. Selon le gouvernement, 1,4 million de foyers pourraient bénéficier de ce chèque sur les 2,8 millions qui se chauffent au fioul. Il pourra être demandé à partir de lundi sur le site chequeenergie.fr où un simulateur indiquera qui est éligible.

Début octobre, le ministère de l’Économie rappelait que « cette aide au fioul viendra s’ajouter au chèque énergie habituel, adressé au printemps à environ 6 millions de foyers, et au chèque énergie exceptionnel de fin d’année qui être envoyé à 40% des foyers (12 millions de foyers) », pour faire face à la hausse de 15% des prix du gaz et de l’électricité attendue en 2023.

europe1 Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page