Nouvelles locales

Agriculture intelligente : SupPlant s’implante au Maroc

SupPlant installe des capteurs intelligents au niveau des fruits, ainsi que dans le sol à différentes profondeurs, pour collecter toutes les 10 minutes, les besoins réels en eau de la plante, en fonction de son état de croissance.

Un nouvel acteur de l’agriculture intelligente à l’échelle mondiale vient de s’implanter au Maroc, il s’agit de la société SupPlant.

Portée par le développement de l’IOT (Internet Of Things, qui désigne l’écosystème des objets connectés), l’agriculture connaît également depuis quelques années sa véritable transformation numérique.

Les technologies basées sur l’échange de très gros volumes d’informations entre systèmes en réseau et l’exécution d’opérations sans intervention humaine permettent aux agriculteurs d’améliorer leur productivité de manière indéniable grâce à une agriculture de précision.

C’est dans ce contexte, encore marqué par des barrières psychologiques et culturelles difficilement franchissables, qu’un nouvel acteur de classe mondiale vient de s’implanter au Maroc, pour proposer aux agro-entreprises marocaines ces nouvelles technologies et les accompagner dans l’accès aux bénéfices de « Agriculture intelligente ». Il s’agit de la société israélienne SupPlant, via son partenaire marocain Rahatech.

Déjà présent sur 6 continents dans une dizaine de pays, SupPlant se propose de fournir aux agriculteurs marocains les informations et données les plus puissantes pour leur permettre d’améliorer leur production, tout en baissant leurs coûts, notamment ceux liés à la consommation d’eau.

En changeant le concept de base des méthodes d’irrigation et en le basant sur les besoins réels et instantanés des plantes, la technologie SupPlant s’est avérée efficace pour économiser l’eau à l’échelle mondiale tout en améliorant la productivité et la vie végétale. rendements.

Alors que la pratique courante d’irrigation consiste à créer des protocoles d’irrigation locaux grâce à des recherches académiques pluriannuelles ou à s’appuyer sur des protocoles FAO datant des années 1980, la technologie d’irrigation autonome brevetée de SupPlant permet de développer en seulement 6 semaines, un protocole d’irrigation parfaitement personnalisé.

Le système unique développé par SupPlant et basé sur l’Intelligence Artificielle utilise un algorithme avancé qui analyse les données collectées en direct sur les plantes et les sols, les croise avec les conditions et prévisions météorologiques, et les traduit en recommandations d’irrigation. et des informations directement utilisables par l’agriculteur.

Des capteurs de haute fiabilité et précision, conçus et développés par SupPlant, sont placés au niveau du fruit, de la feuille, de la tige, du tronc, ainsi que dans le sol à différentes profondeurs, pour collecter toutes les 10 minutes, les besoins réels en eau de la plante , en fonction de son état de croissance.

Grâce à sa technologie et sa forte présence dans le monde, SupPlant dispose aujourd’hui d’une base de données de près de 3 milliards de données, collectées sur une surface agricole de 24 000 hectares et plus de 30 cultures. Ces données, combinées à celles collectées en temps réel dans les exploitations, sont introduites dans l’algorithme de SupPlant sous la supervision d’une équipe d’ingénieurs agronomes.

Après avoir traité et analysé les données collectées, les agriculteurs reçoivent des informations d’irrigation de haute précision et des recommandations sur le moment, la quantité et la manière d’irriguer, ce qui contribue à garantir des cultures saines et robustes à l’usage. eau optimale.

L’algorithme de SupPlant utilise des données en temps réel et fournit un plan d’irrigation hebdomadaire personnalisé qui élimine les approximations de la gestion de l’eau. Cela permet aux producteurs de maximiser le taux de croissance, la taille des fruits et la qualité de la récolte.



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page