Nouvelles locales

Activité portuaire marocaine en baisse de 1,6% en 2021

Le flux de marchandises transitant par les ports gérés par l’Agence nationale des ports (ANP) a atteint un volume de 91 millions de tonnes en 2021, en hausse de 3,5% par rapport à 2019 et en baisse de 1,6%. % par rapport à 2020. Ces flux ont été transportés par un total de 9 846 navires marchands, en baisse de 1 % sur un an. Ce trafic s’est concentré autour des ports de Casablanca-Jorf Lasfar avec 70,5% des volumes. Les importations, avec un volume de 54,8 millions de tonnes, sont en hausse de 2% par rapport à 2019 et en baisse de 2,3% par rapport à 2020. Les exportations totalisent 33,1 millions de tonnes et marquent une régression de 1,1%. Cette évolution est due à une hausse des ventes à l’étranger dans le secteur minier, profitant de prix plus fermes (+22,3 % pour le gypse, +192,6 % pour la barytine), conjuguée à une baisse des engrais (- 6,8 %), du phosphate (-5,6 % %) et clinker (-2,5 %).

De son côté, avec 3,1 millions de tonnes, l’activité de cabotage affiche une progression de 6,7%, dopée principalement par la forte augmentation du trafic de cabotage conteneurisé (+13,8%). L’activité conteneurs s’est élevée à 1 287 129 EVP (équivalent vingt pieds) en 2021, en hausse de 3,8 %. « En tonnage, cette activité a marqué une légère hausse de 1,4% avec un volume de 12,3 millions de tonnes », indique l’ANP. Les exportations ont augmenté de 1,8 % avec un volume de 526 922 EVP. Les importations ont atteint 529 667 EVP, soit +2% en un an. Enfin, le cabotage a bondi de 13,9 %, avec un volume de 230 540 EVP. Quant aux importations de céréales, elles ont atteint 7,1 millions de tonnes, soit une baisse de 24,1% sur un an. Le trafic de phosphates et dérivés s’élève à 35 millions de tonnes, soit -4,4% sur un an. Celle des hydrocarbures a atteint 10,1 millions de tonnes, soit 8,5% de plus qu’en 2020.



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page