Politique

Accueillir et protéger les abeilles sauvages


Les abeilles sauvages sont pour la plupart solitaires. Ils vivent environ 1 an. Ce sont les premiers pollinisateurs printaniers avec les bourdons.

60 % des abeilles sauvages nichent dans le sol, mais les 40 % restants aiment pondre dans des hôtels à insectes.

Il faut donc notamment prévoir des trous de différents diamètres dans le bois, comme le préconise Bernard Cwiek, fabricant d’hôtels à insectes en Belgique : « Si vous souhaitez héberger beaucoup d’abeilles sauvages différentes, il faut varier la taille des trous. Je vous conseille de faire des trous qui vont de 4 à 12 mm tous les 2 cm. Les abeilles d’été sont très petites. ne vont pas boucher des trous de 12 mm car cela les épuiserait. »

« Dans les hôtels à insectes, les abeilles sauvages doivent trouver des trous dans le bois, adaptés à leur taille. »

Bernard Cwik

chez franceinfo

Il ne suffit pas de percer des trous dans le bois, il faut aussi choisir du bois qui ne risque pas de blesser les ailes des abeilles : « Il faut utiliser du bois dur, éviter le saule, le bouleau, ce sont des bois qui travaillent trop l’hiver. Il faut savoir que l’abeille sauvage reste 11 mois dans le trou, et qu’elles ne sont adultes qu’à la fin de S’il pleut dans la caisse, et s’il y a une canicule derrière, ça risque d’écraser les abeilles.

Il faut aussi éviter les bois tendres et le bois de sapin car il reste des éclats. Ça leur fait mal aux ailes quand ils entrent et sortent. »

Évitez d’utiliser du bois de palette, des matériaux fins si vous construisez vous-même votre abri. Fuyez également les produits bon marché que l’on trouve un peu partout. Le bois utilisé pour les fabriquer ne tient pas dans le temps. Nids et cocons qui prennent l’eau, et c’est la mort certaine pour les abeilles sauvages. De plus, votre hôtel, qui abrite aussi sans aucun doute des chrysopes, des coccinelles, des perce-oreilles et même des papillons, se désintégrera rapidement.

N’hésitez pas à installer votre abri à abeilles sauvages dans un lieu de passage. Ils ne piquent pas puisqu’ils n’ont pas de dard.

« Ça ne sert à rien de le mettre au fond du jardin où personne ne va. Les abeilles ne sont pas gênées par les humains. C’est mon combat dans les écoles, où je fais des hôtels à insectes avec les enfants. Je me bats pour qu’on les mette dans la cour de récréation. , et non à l’arrière, où les enfants ne les verront plus.

Le but est d’éduquer les enfants. Et si derrière, l’enfant vient avec son papa pour lui dire : ‘Regarde ce qu’on a construit, tu vois, ça marche. On peut en faire un à la maison, je suis content. »

Les abeilles sauvages ne produisent pas de miel, mais elles pollinisent 80 % des espèces végétales dans le monde.



francetvinfo

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page