Skip to content
Accès intrusif aux données sur les vaccins de l’Alberta : le député Thomas Dang plaide coupable

Les faits remontent à septembre 2021, lorsque Alberta Health Services (AHS) a lancé son portail pour héberger les dossiers de vaccination COVID-19 des Albertains, qui comprend des données personnelles telles que l’historique de vaccination, le numéro de carte d’assurance maladie et la date de naissance des personnes vaccinées.

Selon des documents judiciaires, Thomas Dang a piraté le site Web deAHS après avoir été informé par un tiers que la sécurité du portail était fragile et que les informations personnelles des citoyens pouvaient y être facilement accessibles.

M. Dang, qui a une formation en informatique et en cybersécurité, a ensuite utilisé un système de cryptage pour mettre le site Web à l’épreuve, entre le 19 et le 23 septembre 2021.

L’exposé conjoint des faits rapporte qu’il a d’abord effectué des tests avec ses informations personnelles, puis a utilisé la date de naissance et les dates de vaccination de l’ancien premier ministre Jason Kenney, qui étaient des informations publiques, pour tester s’il pouvait accéder au numéro de santé de ce dernier.

Après cinq tentatives, son adresse IP (Internet Protocol) a été bloquée, indique le document judiciaire.

Thomas Dang a expliqué avoir utilisé un autre programme informatique pour contourner le blocage et accéder au contenu du portail.

Aucune intention malveillante

Le procureur de la Couronne Craig Krieger dit qu’il ne croit pas que Thomas Dang ait accédé aux informations avec une intention malveillante. Il a peut-être fait cela pour sensibiliser à la sécurité du portail, bien qu’il ait agi de la pire des manièresa déclaré Me Krieger devant le tribunal vendredi.

Député d’Edmonton-Sud depuis 2019, Thomas Dang a laissé le Nouveau Parti démocratique (NPD) en marge des événements. Il siège maintenant en tant que député indépendant.

Les failles découvertes ont cependant donné lieu au lancement d’une enquête indépendante pour déterminer les raisons de leur existence.

La Couronne recommande une amende de 10 000 $ contre Thomas Dang, tandis que la défense demande moins de 4 000 $.

Avec des informations de Katarina Szulc

canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.