Nouvelles

A Adge, Marine Le Pen vante la « vague patriotique » en Europe


Marine Le Pen a célébré la « vague patriotique » en Europe, en Suède ou « demain » en Italie et « après-demain » aux Pays-Bas, promettant aussi à la France un « grand virage politique », dimanche à Agde (Hérault) lors du École d’été RN. Le finaliste à la présidentielle a jugé « inexorable » ce « grand retour des Nations d’Europe », une « révolution politique » et « un désaveu d’une Union européenne » qui n’est « même plus fédérale mais impériale ».

Ces « mouvements populaires et nationaux » ont remporté « hier la Suède, demain l’Italie, après-demain probablement » les Pays-Bas avec « la révolte paysanne courageuse et pacifique qui s’y déroule » contre la « puissance mondialiste hollandaise », a-t-elle estimé, après la victoire sans précédent de une équipe entre la droite et l’extrême droite aux élections législatives suédoises. En Italie, une coalition rassemblant Fratelli d’Italia de Giorgia Meloni (post-fasciste) et Forza Italia de Silvio Berlusconi (droite libérale) est favorisée aux élections législatives du 25 septembre.

« Grand changement politique »

Lors d’une discussion informelle avec des journalistes, Marine Le Pen a expliqué qu’elle connaissait Giorgia Meloni « depuis longtemps », même si « l’allié historique » du RN est la Ligue de Matteo Salvini, en forte baisse dans les sondages. En France, avec la constitution d’un groupe de 89 députés RN à l’issue des législatives de juin, Marine Le Pen a décrit « une révolution électorale d’envergure », « la plus grande victoire que le mouvement national ait connue en cinquante ans d’existence ». « .

Cela « pose les bases du grand virage politique », a jugé le leader de l’extrême droite française dans ce discours de rentrée sur le thème de « l’alternance pour la France ». « L’immigration, il n’y a que le Rassemblement national pour s’y opposer », a-t-elle aussi insisté.

La Commission européenne en ligne de mire

Sur les questions internationales, Marine Le Pen a également dénoncé un « discours hallucinant de Mme Von der Leyen », la présidente de la Commission européenne, sur la guerre en Ukraine et en Russie l’accusant de « postures belligérantes dangereuses ». Marine Le Pen a fustigé « une Union européenne hystérisée par la guerre en Ukraine dans des sanctions inappropriées et irréfléchies » contre la Russie.

Le RN a tenu ses Universités d’été de vendredi à dimanche dans la station balnéaire du Cap-d’Agde, avec des interventions dimanche de Louis Aliot et Jordan Bardella, tous deux candidats à la présidence du parti lors du congrès prévu début novembre.

europe1 Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page