Bourse Entreprise

4 millions de passagers pour Aéroports de Montréal au deuxième trimestre


Somme toute, la vie est revenue à la normale aux Aéroports de Montréal (ADM) au cours du deuxième trimestre de 2022, au cours duquel l’aéroport Montréal-Trudeau a finalement retrouvé un certain nombre de voyageurs s’approchant de ce qu’il était. avant la pandémie.

Durant les mois d’avril, mai et juin, pas moins de 4 millions de voyageurs ont transité par l’aéroport de Montréal, une augmentation colossale par rapport aux 475 000 passagers qui avaient transité par l’aérogare au printemps 2021.

Malgré tout, il manquait encore environ 1 million de voyageurs au deuxième trimestre pour égaler le volume de personnes ayant transité par Montréal-Trudeau au cours des mêmes mois en 2019, avant l’arrivée de la COVID-19.

Cette nette reprise du trafic aérien a cependant été à l’origine de nombreux problèmes dans les aéroports du monde entier durant l’été, entre annulations de vols et pertes de bagages.

« Cette ascension fulgurante, combinée à une importante pénurie de main-d’œuvre bien connue, a généré son lot de défis au cours du mois de juin. ADM Aéroports de Montréal demeure optimiste que les mesures mises de l’avant dans l’industrie permettront aux aéroports nationaux et internationaux de retrouver un certain équilibre au cours des prochaines semaines », a reconnu le président-directeur général. Le général d’ADM, Philippe Rainville, remerciant les passagers pour leur « patience ».

Sur le plan financier, ADM a annoncé un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (BAIIA) totalisant 81,9 millions de dollars au deuxième trimestre, un montant largement supérieur au BAIIA de -0,7 million de dollars enregistré pour la même période en 2021. .



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page