Nouvelles locales

260 projets en cours de réalisation (Mohamed Sadiki)

D’un coût de 8 milliards de DH, le Plan Halieutis a permis de réaliser des réalisations importantes en termes de développement et de compétitivité du secteur de la pêche. C’est ce qu’a affirmé le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohamed Sadiki, ce mardi à la Chambre des conseillers. Le ministre, qui répondait à une question orale concernant les résultats de ce plan, a souligné qu’Halieutis a permis de donner un nouveau souffle au secteur de la pêche, notamment grâce à la mobilisation d’une enveloppe budgétaire de 8 milliards de DH pour le financement de projets connexes, dont 1,5 milliard de dirhams d’incitations à l’investissement.

« Cette stratégie a eu un impact positif à tous les niveaux de la chaîne de valeur, que ce soit à travers la préservation des ressources halieutiques, le développement de la commercialisation, des infrastructures et de l’industrie de la pêche maritime. A titre indicatif, ce plan a permis d’atteindre un PIB estimé à 17 milliards de dirhams à fin 2020, avec une croissance moyenne de 6,8%. Le volume des exportations a atteint 841 000 en 2020, avec une croissance moyenne de 5,1 % sur dix ans. Halieutis a également permis la création de 127 000 emplois sur les navires de pêche et 110 000 sur le littoral. Ce plan a également amélioré les conditions de vie des pêcheurs grâce à la généralisation de la couverture sociale et médicale et de l’assurance contre les accidents du travail au profit de cette catégorie », a-t-il déclaré.

S’agissant des axes d’amélioration de ce plan, le ministre a assuré que les travaux se poursuivent pour mettre en place de nouveaux projets, notamment en aquaculture. En ce sens, 260 projets sont en cours de montage dans ce domaine.



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page