Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du Canada

2022 : Une bouffée d’air frais pour la scène culturelle albertaine


Après deux ans de pandémie, l’année 2022 a offert une véritable bouffée d’oxygène tant aux artistes qu’aux amoureux de la culture. Elle a fait oublier l’annulation de nombreux spectacles et l’alternance entre le virtuel et le présentiel pour faire place au retour de la formule traditionnelle de plusieurs événements.

Parmi celles-ci, la Fête franco-albertaine a réuni, en juillet, environ 300 francophones et francophiles en Hôtel David Thompson, à Nordegg. Lors de l’événement qui s’est déroulé dans les Rocheuses albertaines, les artistes Crystal Plamondon, Pierre Sabourin, Cristian de la Luna et Daniel Gervais ont fait danser et chanter les campeurs à l’unisson.

« Quand on voit les gens se retrouver dans les salles pour discuter et être de bonne humeur, on sait que nos spectacles et événements ont eu un impact », affirme la directrice générale du Regroupement artistique francophone de l’Alberta, Sylvie Thériault. .

L’affiche officielle du Festival franco-albertain 2022.

Photo: Journée franco-albertaine 2022

En cours d’année, la Fête franco-albertaine n’est pas la seule à avoir abandonné sa formule hybride entre le virtuel et le présentiel.

Ian Walker et Christine Lesiak, les deux comédiens de la pièce For Science!, sont sur scène.  (août 2022)

Le Pour la Science ! est l’une de celles présentées dans le cadre du Festival Fringe d’Edmonton 2022.

Photo : Radio-Canada / India Lafond

Le festival Edmonton Fringe est également revenu à un événement comparable à ceux d’avant la pandémie. Plus de 160 pièces ont été présentées, 3 fois plus de représentations que l’an dernier et près de cent mille billets ont été vendus.

Jean Grand-Maître, directeur artistique de l'Alberta Ballet, regarde ses danseurs répéter sur scène.

Phi représente le dernier ballet du directeur artistique Jean Grand-Maître.

Photo : Radio-Canada / India Lafond

Après deux décennies, Jean Grand-Maître quitte la direction artistique de l’Alberta Ballet avec Phi, un spectacle inspiré de la musique de David Bowie. Ce spectacle d’adieu a réuni des centaines de spectateurs à Calgary et à Edmonton.

Parlant de changement de direction artistique, Steve Jodoin a fêté son premier anniversaire à la direction de l’UniThéâtre. Au cours de la dernière année, il en a profité pour présenter, entre autres, la pièce Regarde mon villageécrit par l’Edmontonien Kenneth Brown.

Mireille Moquin, Sophie Gareau-Brennan, Ken Brown, Marie-Johanne Fogue Makou et Gabriel Balestri posent pour la caméra.

Les acteurs et le metteur en scène de la pièce Regarde mon village. De gauche à droite : Mireille Moquin, Sophie Gareau-Brennan, Kenneth Brown, Marie-Johanne Fogue Makou et Gabriel Balestri.

Photo : Radio-Canada / Geneviève Potvin

De son côté, Matthieu Damer a passé le flambeau de directeur artistique du Centre de développement musical de l’Alberta au franco-albertain Paul Cournoyer. En avril, l’organisation est également revenue avec la Chicane albertaine. L’événement a permis à des groupes de jeunes musiciens de partout en Alberta de se rencontrer à Lac des Goélands.

Un musicien devant une foule enthousiaste.

La Chicane albertaine a eu lieu, en présentiel, du 22 au 24 avril au Centre Gull Lake.

Photo : Avec l’aimable autorisation du Centre de développement de la musique

canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page